ASAM CHERBOURG OCTEVILLE  : site officiel du club de tir à l'arc de CHERBOURG - clubeo

NOS PENSEES N’ETAIENT PAS VRAIMENT AU SPORT, MAIS, PLUS FORT SERA LA VIE.

16 novembre 2015 - 12:08

Vous ne nous aurez pas, une flèche au cœur, bonheur pour un archer, malheur pour nos concitoyens présent à Paris ce funeste vendredi 13. Vendredi 13, jour de chance pour beaucoup, de malheur ce jour la. Les archers, avant d’entamer leur concours à Saint Lo lieu administratif central des manchois, respectèrent une minute de silence lourd de peine au coeur. Les archers Asamistes sont de tout cœur avec ceux dans la peine.

 

Plus fort sera la vie, on plie, mais, on ne rompt pas, le terrorisme ne nous fera pas plier.

 

Plus fort sera la vie, continuer à vivre malgré la peine, ne pas donner l’impression au terrorisme qu’il a gagné, reprendre le fil de la vie, de sa vie, malgré les menaces éventuelles, donc le sport doit reprendre ses droits.

A quoi se résume pour l’ASAM cette compétition beaucoup de bonheur pour le jeune archer Thibault COSSARUTTO en minime qui remporte le concours le samedi avec un bon 457 points, remet cela le lendemain en ayant rectifié quelques erreurs et fini avec un excellent 490 points, si il écoute bien les conseils les progrès vont être très probants.

Elise VAUTIER premier concours en système adulte. Maintenant junior, Elise eut la malchance de voir son cliqueur cassé cette semaine et du se résoudre à tirer sans. Elle s’en tire avec bonheur et réalise 371 points en arc classique, mais bien loin de sa valeur réelle.

L’autre archère plus très jeune puisque que super vétérane et pourrait être la mamy à Elise, Christiane LECANU avec des problèmes de santé puisque ses genoux la font énormément souffrir. Elle sera de faite opérée du genou droit lundi prochain en attendant le genou gauche. Même, si les archers tirent avec leurs bras, un appui stable au sol est indispensable pour réussir de bons tirs et surtout garder la constance dans les volées. Sans vouloir s’appuyer sur ces problèmes de santé, Christiane comme a son habitude c’est battu pour tenter de gagner, ce ne fut pas possible ce jour, mais elle réussi à garder la deuxième place avec un bon 480 points car une nouvelle archère est apparue dans la Manche à Agneaux Francine LEGORGEU-SOLDIN qui avec l’inamovible Anne Marie BOURGEOIS d’Avranches va faire monter le niveau super vétéranes manchois.

En vétéran homme Patrick DUFOUR égale à lui même monte sur le podium à la troisième place avec un bon 506 points.

Maurice LECANU en super vétéran homme qui avec 468 points prend une bonne huitième place. Son entame de concours fut excellente, puis la pose lui fut préjudiciable, ne retrouvant sa technique qu’à la 15 éme volée, dommage pour lui, mais il semble en retour de forme.    

Voila ce que fut notre concours de Saint Lo, mais il en manque ? ?

Ah oui, Jean Luc COGNARD vétéran homme complètement en recherche de sa technique en compétition, voir à l’entraînement, se pose beaucoup de question et ce concours de Saint Lo fut catastrophique et nous ne lui ferons pas l’offense de parler de son score et de sa place, il va rebondir et demain sera meilleur.

Reste Patrice FERREZ, ou es-tu Patrice, ? Comme il a plaisir à le dire, il a battu son record dans le mauvais sens. Pour sa défense, il a acheté un nouvel arc, le sien datait de l’autre siècle sans faire de mauvais jeu de mot, arc de trois décennies qui avait bien vécu et rendu de très bon service à son propriétaire, mais devenu trop puissant pour son grand age et obsolète dans l’impossibilité de régler la puissance, l’a amené à abandonner son arc chéri, compagnon de  ses très nombreux succès et se tourner vers un engin plus adapter à lui. Il n’a pas voulu déclarer forfait malgré les indications donnaient par ses potes sur le résultat envisageable avec un nouveau matériel sans en être parfaitement maître, sachant les difficultés attendues, de plus sur un trispot. Il releva le défi qu’il s’imposait, le début fut catastrophique comme attendu, la dernière partie fut intéressante et lui donna espoir dans les prochaines compétitions, sa place et son score dans le concours est anecdotique.

Commentaires