ASAM CHERBOURG OCTEVILLE  : site officiel du club de tir à l'arc de CHERBOURG - clubeo

BILAN FIN DE SAISON 2014 / 2015

6 novembre 2015 - 09:30

Voila, les vacances sont finies la saison 2014 2015 s'est terminée avec la participation des Asamistes Patrice FERREZ et Patrick DUFOUR aux championnats de France de tir Olympique ( 70 mètres ) les 12 et 13 juillet 2015 à Querrien en Bretagne ou Patrice en super vétéran prenait la 22 éme place avec 514 points et Patrick en bon président montrait l’exemple en prenant la 33 éme place avec 517 points. Position peut en rapport avec leur valeur réelle, mais, déjà être qualifié et participer à ce niveau de compétition est une performance notable. Bravo à eux.

Après les vacances et un problème de santé (pour ma part) fracture du péroné et d’autres complications annexes. Il est temps de reprendre le fil du tir à l’arc. La sortie du classement départemental et régional en tir Beursault montre la bonne santé du tir à l'arc à l'ASAM, se sont distingués et sont champions de la Manche en Cadette femme Elise VAUTIER, en Junior Homme Julien LOVETT, en Vétéran Homme Jean Luc COGNARD, en Super Vétéran Homme Patrice FERREZ et en Senior Dame poulie Lydie PIEPLU. Sont vice champions départementaux, en Senior Homme Patrick PIEPLU, en Super Vétéran Femme la mamy Christiane LECANU et en super vétéran homme le papy Maurice LECANU. Monte aussi sur le podium et il est médaille de bronze en Minimes Homme Nathan AVENARD.

Et cerise sur le gâteau la palme reviendra en championnat de Normandie, au Junior Homme à Julien LOVETT qui est sacré Champion de Normandie et en Super Vétérane Femme à Christiane LECANU qui est médaille de Bronze.

Apothéose pour Christiane LECANU qui voit sa saison 2014 / 2015 récompensée et honorée par la ville d'Equeurdreville Hainneville en étant parmi les champions distingués de cette ville dont elle est retraitée. Le coup de cœur de la ville fut pour une association dont l'objet est de ramener aux sports les femmes atteintes d'un cancer du sein. A noter que Christiane a été atteinte de cette abomination (craint par toutes les femmes) et n'a pas attendu la création de cette association pour reprendre le sport y compris au plus haut niveau (elle n'avait jamais pratiqué le tir à l'arc avant le déclenchement de la maladie). La thérapie par le sport et le tir à l'arc en particulier lui a redonner un tonus et un dérivatif mental positif en tout point.

 

 

Commentaires